• Prison de verre

     

    Prison de verre

     

    Enfermée dans cette prison de verre, elle observe le monde en son sein. Les tourments qu’elle a subis au cours des décennies l’ont brisé, son cœur si fragile est fissuré.
    Elle donne l’impression d’être froide, arrogante… Mais n’est-ce pas juste un costume revêtu pour masquer ses blessures ?
    Tant d’espérance en l’humanité, mais qui depuis sa naissance lui a écorché son âme. Elle s’est parfois vouée corps et âme pour autrui, ne recherchant rien en retour. Aider son prochain était simplement un sentiment de bien-être et de devoir accompli dans sa vie.


    La douleur et les souffrances d’autrui ont petit à petit commencé à s’infiltrer par tous les pores de sa peau, souillant davantage sa compassion. Pourquoi soutenir les autres quand ils ne font que se blesser ? Pourquoi aider aujourd’hui encore quand on l’a constamment malmenée durant sa vie ?
    Sa prison de verre est devenue sa demeure, sa protectrice. Elle ne supporte plus le contact humain ni les blasphèmes, la douleur immorale de l’humanité qui se bat contre des idéaux stupides. Après avoir tant donné, son cœur a fini par s’assécher venant durcir au sein de sa poitrine.


    Pourtant, à l’instant présent elle déteste la personne qu’elle est devenue… Elle n’aime pas être mauvaise… Elle a toujours tendu la main, mais l’incapacité à réitérer son geste la bouleverse plus qu’elle ne voudrait l’admettre.
    Alors, elle contemple le monde qui continue sa route. Son point d’observation est sûr, elle est à l’abri. Mais peut-on rester prisonnier à jamais de l’univers ? N’aura-t-elle pas des remords ? Les regrets sont déjà si nombreux… Il lui suffirait d’une confirmation, une seule preuve pour la faire sortir de sa coquille de cristal. Avoir foi en autrui. Parfois, nous n’avons pas besoin d’aide pour survivre, mais une main tendue est toujours la bienvenue. Elle ne le dira jamais, engoncée dans cet orgueil qui a envahi son âme depuis trop longtemps. L’écoute, la compréhension, l’amour peuvent contribuer à sa délivrance.
    Est-ce que tous les gens bons ont disparu ? Restent-ils des personnes altruistes prêtes à aider son prochain sans rien attendre en retour ? Malheureusement, ils sont si peu nombreux.
    En attendant que le monde se réveille, elle continuera son observation du haut de sa tour d’ivoire, cherchant un quelconque moyen de protéger son âme contre le mal qui ronge l’être humain.

     

     

     

    ---------------------------------------------------------

    « C’était Raiponce, qui dans sa solitude passait le temps en chantant et faisait résonner sa douce voix. » - (Grimm's Tales)

    « PrologueMise à jour de la rubrique "Textes Divers" »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :